premiere photos téléphone

par | 29 Jan, 2021

« Comment la photo d’un féru de technologie fait figure de référence »

Au premier regard, cette photo numérique d’un nourrisson endormi emmitouflé dans sa couverture est d’une extrême banalité. Mais lorsque Philippe Kahn, entrepreneur américain d’origine française, la prend le jour de la naissance de sa fille Sophie dans une maternité californienne, il s’apprête à bouleverser le monde de la photographie. Ce 11 juin 1997, Sophie n’est pas la seule à avoir vu le jour…

“L’homme de Tiananmen “ - Jeff Widener

Né en 1952, ce professeur de mathématiques parti aux États-Unis avec comme seul bagage un visa de touriste, a réussi à se faire une place dans la Silicon Valley. Dans le droit sillage des légendes informatiques américaines, Philippe Kahn crée en 1982 dans un local au-dessus d’un garage, un éditeur de logiciels : la société Borland. C’est le début de l’ascension, en 1994 il fonde avec sa femme Starfish Software, une entreprise spécialisée dans la synchronisation sans fil. 
Le 11 juin 1997, fou de joie d’être père, notre homme trépigne d’envie de partager le cliché du nouveau-né avec sa famille et ses amis. A l’aide d’un câble récupéré sur le téléphone de sa voiture, ce Géo Trouvetou trouve le moyen de raccorder son appareil photo numérique à son téléphone puis envoie le cliché de sa fille Sophie, qu’il accompagne d’un message, à tous ses contacts. Il réalise ainsi une innovation technologique sans précédent dans le partage instantané de photos sur téléphone.
Ce cliché va changer notre quotidien photographique : progressivement, à l’appareil classique va se substituer notre nouveau compagnon, l’incontournable smartphone. On avait assisté à une première évolution quelques années plus tôt avec l’arrivée du numérique qui avait pris peu à peu le pas sur l’argentique. Mais là, il s’agit d’une double révolution. Elle permet de capter n’importe quel moment et de le partager avec le monde entier. Elle illustre aussi le principe de destruction créatrice chère à Joseph Schumpeter : cette innovation n’a pas été créée par les constructeurs d’appareils photo mais par les groupes de téléphonie mobile qui les utilisent désormais comme de simples fournisseurs d’objectifs.
En 2016, Time Magazine a sélectionné cette photo parmi 100 autres comme étant une des plus influentes de tous les temps.

NewsLetters

premiere photos téléphone

par | 29 Jan, 2021

« Comment la photo d’un féru de technologie fait figure de référence »

Au premier regard, cette photo numérique d’un nourrisson endormi emmitouflé dans sa couverture est d’une extrême banalité. Mais lorsque Philippe Kahn, entrepreneur américain d’origine française, la prend le jour de la naissance de sa fille Sophie dans une maternité californienne, il s’apprête à bouleverser le monde de la photographie. Ce 11 juin 1997, Sophie n’est pas la seule à avoir vu le jour…

“L’homme de Tiananmen “ - Jeff Widener

Né en 1952, ce professeur de mathématiques parti aux États-Unis avec comme seul bagage un visa de touriste, a réussi à se faire une place dans la Silicon Valley. Dans le droit sillage des légendes informatiques américaines, Philippe Kahn crée en 1982 dans un local au-dessus d’un garage, un éditeur de logiciels : la société Borland. C’est le début de l’ascension, en 1994 il fonde avec sa femme Starfish Software, une entreprise spécialisée dans la synchronisation sans fil. 
Le 11 juin 1997, fou de joie d’être père, notre homme trépigne d’envie de partager le cliché du nouveau-né avec sa famille et ses amis. A l’aide d’un câble récupéré sur le téléphone de sa voiture, ce Géo Trouvetou trouve le moyen de raccorder son appareil photo numérique à son téléphone puis envoie le cliché de sa fille Sophie, qu’il accompagne d’un message, à tous ses contacts. Il réalise ainsi une innovation technologique sans précédent dans le partage instantané de photos sur téléphone.
Ce cliché va changer notre quotidien photographique : progressivement, à l’appareil classique va se substituer notre nouveau compagnon, l’incontournable smartphone. On avait assisté à une première évolution quelques années plus tôt avec l’arrivée du numérique qui avait pris peu à peu le pas sur l’argentique. Mais là, il s’agit d’une double révolution. Elle permet de capter n’importe quel moment et de le partager avec le monde entier. Elle illustre aussi le principe de destruction créatrice chère à Joseph Schumpeter : cette innovation n’a pas été créée par les constructeurs d’appareils photo mais par les groupes de téléphonie mobile qui les utilisent désormais comme de simples fournisseurs d’objectifs.
En 2016, Time Magazine a sélectionné cette photo parmi 100 autres comme étant une des plus influentes de tous les temps.

NewsLetters

VIF © 2021, Tous droits réservés
Share This