The_situation_room

par | 20 Nov, 2020

Image saisissante par son enjeu lié au direct, “The situation room” est symbolique de la photographie politique moderne. 

En ce 1er mai 2011, Pete Souza sait sans doute déjà que cette journée sera spéciale dans sa vie de photographe officiel de la Maison Blanche. Pourtant, ce fils d’immigrés détenteur d’un master en journalisme et communication de masse qui a débuté comme photographe dans le Kansas en a vu d’autres et connaît bien les lieux. Dès 1983, il est devenu le photographe officiel de la Maison Blanche pour le président Ronald Reagan qu’il suivra jusqu’en 1989. Et c’est à lui que Nancy Reagan confiera la charge de prendre les clichés des obsèques de son mari du fait de la grande confiance qui régnait entre les deux hommes.

Mais Pete Souza connaît aussi très bien Barack Obama. Il l’a suivi depuis son arrivée au Sénat en 2005 puis accompagné dans ses voyages dont il publia en 2008 “The Rise of Barak Obama”, recueil de photos devenu un best-seller. C’est pourquoi il a toute la confiance du président et de son équipe en ce jour de mai 2011 lorsque l’ensemble de ces personnes se trouvent réunies dans cette pièce stratégique de la Maison Blanche. Car ce jour-là débute l’opération “Trident de Neptune, menée par les US Navy Forces. Il s’agit d’aller débusquer l’ennemi public numéro 1 des Etats-Unis, Ben Laden, dans son antre. Ainsi, ce qui reste d’habitude caché aux yeux du monde va être révélé par l’œil et l’appareil de Pete Souza. Utilisant son Canon et sans flash, le photographe fige pour toujours les visages et réactions de ces politiques et militaires au moment même où est donné l’assaut de l’habitation de Ben Laden.

 

The_situation_room

©Pete Souza

Grâce à cette photo, pour la première fois, est donné à voir le vécu en direct de ces hommes et femmes qui ne s’adressent pas à un public mais qui portent toute leur attention sur des écrans invisibles à l’image. Nous devenons les témoins indiscrets de leurs réactions, de la conclusion de leur décision politique et militaire, sans en voir pourtant l’objet.
Cette image de Pete Souza est saisissante à tous points de vue. Le cadrage en décalé avec la ligne de fuite de tous les regards, les objets, les corps qui tendent vers un point hors cadre qui est l’enjeu de leur présence à tous nous implique dans leur concentration. Le lieu où est prise cette photo n’a jamais été montré. Simple pièce carré, elle concentre cependant une somme de pouvoirs immense et l’image nous en fait faire en quelque sorte partie. Les personnages : un président, un vice-président, une secrétaire d’état, un chef-major des armées, un directeur du renseignement national, entre autres, sont là, devant nous, sans poser, sans regarder l’objectif, sans artifice, dans une vision peu conventionnelle et hors des cadres habituels de la représentation maîtrisée. Enfin, on peut aussi noter combien la légende de la photo participe à son statut : Qu’en aurait-il été si l’on ne savait ce qui se jouait ce jour-là dans cette pièce-là, avec ces personnes-là ?…

NewsLetters

The_situation_room

par | 20 Nov, 2020

Image saisissante par son enjeu lié au direct, “The situation room” est symbolique de la photographie politique moderne. 

En ce 1er mai 2011, Pete Souza sait sans doute déjà que cette journée sera spéciale dans sa vie de photographe officiel de la Maison Blanche. Pourtant, ce fils d’immigrés détenteur d’un master en journalisme et communication de masse qui a débuté comme photographe dans le Kansas en a vu d’autres et connaît bien les lieux. Dès 1983, il est devenu le photographe officiel de la Maison Blanche pour le président Ronald Reagan qu’il suivra jusqu’en 1989. Et c’est à lui que Nancy Reagan confiera la charge de prendre les clichés des obsèques de son mari du fait de la grande confiance qui régnait entre les deux hommes.

Mais Pete Souza connaît aussi très bien Barack Obama. Il l’a suivi depuis son arrivée au Sénat en 2005 puis accompagné dans ses voyages dont il publia en 2008 “The Rise of Barak Obama”, recueil de photos devenu un best-seller. C’est pourquoi il a toute la confiance du président et de son équipe en ce jour de mai 2011 lorsque l’ensemble de ces personnes se trouvent réunies dans cette pièce stratégique de la Maison Blanche. Car ce jour-là débute l’opération “Trident de Neptune, menée par les US Navy Forces. Il s’agit d’aller débusquer l’ennemi public numéro 1 des Etats-Unis, Ben Laden, dans son antre. Ainsi, ce qui reste d’habitude caché aux yeux du monde va être révélé par l’œil et l’appareil de Pete Souza. Utilisant son Canon et sans flash, le photographe fige pour toujours les visages et réactions de ces politiques et militaires au moment même où est donné l’assaut de l’habitation de Ben Laden.

 

The_situation_room

©Pete Souza

Grâce à cette photo, pour la première fois, est donné à voir le vécu en direct de ces hommes et femmes qui ne s’adressent pas à un public mais qui portent toute leur attention sur des écrans invisibles à l’image. Nous devenons les témoins indiscrets de leurs réactions, de la conclusion de leur décision politique et militaire, sans en voir pourtant l’objet.
Cette image de Pete Souza est saisissante à tous points de vue. Le cadrage en décalé avec la ligne de fuite de tous les regards, les objets, les corps qui tendent vers un point hors cadre qui est l’enjeu de leur présence à tous nous implique dans leur concentration. Le lieu où est prise cette photo n’a jamais été montré. Simple pièce carré, elle concentre cependant une somme de pouvoirs immense et l’image nous en fait faire en quelque sorte partie. Les personnages : un président, un vice-président, une secrétaire d’état, un chef-major des armées, un directeur du renseignement national, entre autres, sont là, devant nous, sans poser, sans regarder l’objectif, sans artifice, dans une vision peu conventionnelle et hors des cadres habituels de la représentation maîtrisée. Enfin, on peut aussi noter combien la légende de la photo participe à son statut : Qu’en aurait-il été si l’on ne savait ce qui se jouait ce jour-là dans cette pièce-là, avec ces personnes-là ?…

NewsLetters

VIF © 2020, Tous droits réservés
Share This